Attaque terroriste à Koulikoro : Mamadou Sanogo, perd sa vie dans l’explosion

L’attaque terroriste à la voiture piégée à Koulikoro hier dimanche 24 février 2019 a fait une victime collatérale au-delà des deux assaillants tués venus de Banamba à 80 km de Koulikoro. Le gouvernement dans son communiqué a precisé la mort de deux assaillants tués naturellement les kamikazes, mais, le gouvernement n’ a pas cité la mort d’un jeune du nom de Mamadou Sanogo également victime de l’attaque terroriste. Agé d’une vingtaine d’années Mamadou Sanogo était un ouvrier saisonnier dans l’exploitation de sable et de graviers. La nuit de l’attaque terroriste coïncidait à un grand concert à la salle Siramory Diabaté située à 300 m environ du camp de Koulikoro. De son retour du concert, Mamadou Sanogo sur sa moto Djakarta a eu la malchance fatale de se retrouver dans le périmètre de la déflagration de la voiture piégée. Du coup, il a été propulsé avant d’etre entrecoupé à terre. Le dimanche vers 12h quant l’equipe de Mali24 était de passage, ses parents à Koulikoro s’affairaient à amener sa carte NINA à la police pour établir un certificat de décès. En comptabilisant le décès de Mamadou Sanogo, l’attaque terroriste a fait trois morts dont les deux Kamikazes et deux militaires blessés légèrement.

Par ailleurs le dimanche, la ville était calme avec l’annulation de la foire hebdomadaire. La seule voie qui rallie Koulikoroba à la gare était barrée pour des raisons sécuritaires car selon le communiqué du gouvernement, le reste des explosifs d’un kamikaze tué n’est pas encore explosé. Par conséquent les usagers de cette voie ont été obligés de contourner la ville par une voie à la limite impraticable appélée la voie du lycée Dioba Diarra. A cela s’y ajoutes des maisons en banco totalement fissurées par la déflagration des explosifs.

Selon des témoignages le bruit assourdissant aurait provoqué un problème d’audition chez certains . Actuellement la situation est sous contrôle dans cette belle ville qui retrouve sa sérénité et sa hospitalité légendaire.

M L Fofana
Koulikoro.info

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*