Protection civile de Koulikoro : Besoin criard d’un poste de secours fluvial

A l’instar des autres capitales régionales,  la ville de Koulikoro a célébré la journée internationale de la protection civile le vendredi 01 mars 2019 sous la présidence du colonel Mamary Camara, gouverneur de la région de Koulikoro.

« La protection des enfants, c’est notre responsabilité » est le thème retenu pour cette journée internationale. Une occasion pour  le Directeur Régional d’inviter les hautes autorités nationales et régionales à doter la protection civile de Koulikoro  d’un poste de secours fluvial qui en  manque crucialement à cette unité. « Ce poste de secours fluvial  permettra de sauver en toute effectivité les enfants de Koulikoro victimes parfois de noyade ». Il ajoute à cet effet que le manque d’un poste fleuve digne de ce nom est un facteur déterminant des décès répétés. C’est pourquoi le Directeur régional a insisté sur la dotation de l’unité d’un poste afin de sauver des enfants en particuliers mais aussi d’autres cas accidentés.

A cette occasion, Sibiri Yoro Koné Directeur Régional de la protection civile de Koulikoro a dévoilé que de juillet 2018 à nos jours, la Direction régionale de la Protection civile de Koulikoro a initié plus de 500 personnes toutes couches confondues aux gestes de premiers secours dans la région.  La dernière formation a été organisée  au début du mois de février à l’endroit des étudiants de l’IPR de Katibougou qui ont été initiés aux techniques et gestes de premiers secours dans la région.  

Aussi, les unités de la Direction régionale de la Protection civile de Koulikoro ont effectué 507 interventions de sauvetage.

Le Directeur Régional de la protection civile n’a pas manqué de  remercier le gouverneur de la région pour son implication dans la rénovation de la caserne des sapeurs-pompiers.

Le gouverneur pour sa part a félicité la Direction régionale de la protection civile pour l’effort consenti dans leur mission au cours de l’année écoulée particulièrement dans le sens de la protection des enfants.

Enfin, un exercice de simulation d’un incendie avec à la clé  le sauvetage d’enfant a mis fin à la cérémonie. 

Ange Dibrila

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*